L’expérience du « Savusauna »

Le « smoke » sauna

Chez Tarja & Seppo à Leppävirta, nous avons eu l’occasion de tester un sauna très spécifique : le « savusauna ». Autrement dit un sauna « à fumée ». Il n’en existe plus beaucoup de nos jours. Curieux de tester toutes les coutumes locales, nous avons accepté avec plaisir l’invitation !

Le principe est quasi similaire au sauna classique. Une différence, mais de taille : il n’y a pas de cheminée. La fumée dégagée par le poêle à bois se concentre dans la pièce close tout le temps de la chauffe, qui dure plusieurs heures. Une couche de suie se dépose dans les moindres recoins et chaque centimètre carré s’imprègne d’une forte odeur de fumée. Une fois que c’est prêt, le maître de cérémonie s’arrange pour éteindre le feu et aérer la pièce. Cela requiert un grand savoir faire, car les risques d’incendie ou d’intoxication au monoxyde de carbone ne sont pas négligeables. Toute cette préparation, nous ne l’avons pas vu. C’est Tarja qui nous l’a expliqué. Quand nous sommes arrivés, tout était déjà prêt, nous n’avions plus qu’à profiter du bain de chaleur.
 

 

Emilie & Tarja se sont fait leur session « girly ». Ce fut ensuite à mon tour d’y aller avec Seppo. C’est quelqu’un de très calme, posé, et qui ne parle pas un mot d’anglais. Tout s’est fait par geste, en silence. De quoi ajouter un petit côté mystique à l’expérience. L’odeur et les murs couleur charbon nous donnerait presque l’impression d’entrer dans un barbecue géant.

 

Caliente !

La température était à un niveau « touriste » à notre arrivée, ce qui me convenait parfaitement. Mais Seppo est un vrai de vrai : il s’est emparé de la louche et a commencé à verser lentement de l’eau sur les pierres brûlantes. Comme dans un sauna classique, dans les premières secondes tu ne sens pas la différence. Ça donnerait presque envie d’y remettre une petite louche pour être sûr. Mais quand la grosse vague de chaleur te percute de plein fouet, tu te figes, tu respires avec parcimonie pour éviter de te cramer les narines… Non finalement, ce n’est pas la peine d’en rajouter tout de suite.

Mais notre ami n’avait pas du tout l’intention de me prendre pour un débutant.

Une louche, deux louches, trois louches…
Plus la température montait, plus j’appréhendais la prochaine.
A peu près toutes les trente secondes, il remettait le couvert.

Ok pour tester toutes les coutumes locales, mais la j’avais atteint mon max… je lui ai fait comprendre que je ne le prendrais vraiment pas mal s’il y allait mollo avec la louche. Il m’a fait un signe de tête presque imperceptible. Lui aussi avait l’air d’en baver. Nous sommes restés encore quelques minutes, sans bouger d’un poil. De toute façon, une fois que la température a atteint un niveau vraiment élevé, il vaut mieux éviter tout mouvement brusque, parce que rien que le déplacement de l’air sur la peau est brûlant.

Puis Seppo m’a fait signe que c’était l’heure de la pause. En sortant, une bollée d’air frais contribue à faire redescendre un peu la température du corps. Il y a aussi la méthode locale, plus radicale : le lac, situé juste à quelque mètres !

 


 

Chaud / Froid

Après avoir enduré une fournaise pareille, la petite baignade dans le lac provoque un choc thermique à réveiller un mort. Le souffle est court, le cœur se met à battre à 150… J’ai fait mes deux ou trois brasses pour respecter la coutume et je suis sorti illico de l’eau. Après ça, je me sentais complètement à l’ouest.

Nous avons remis ça une nouvelle fois. Cette fois, nous y sommes allé avec un bouquet de feuille de boulot pour se fouetter les bras, les jambes, le torse, le dos… Sur le moment, ça brûle un peu et ce n’est pas ce qu’il y a de plus agréable, mais en sortant, au final on se sent bien !! Encore un petit tour (rapide) dans le lac, une bonne douche, et notre session de « savusauna » était terminée.

Le côté « fumé » de cette expérience te laisse la gorge dans le même état que si tu avais passé toute une soirée entouré de gros fumeurs dans un espace clos. Mais cette sensation passe rapidement, et tu ressors de là aussi relaxé et détendu que dans un sauna classique. Mais avec en prime une agréable odeur de « fumé » sur la peau.

C’est une expérience unique qui vaut vraiment le détour !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.