Magic tools

Dans notre trousse à outils, nous avons deux petits ustensiles apparemment assez atypiques. Ceux à qui nous les avons montrés se sont montrés plutôt sceptiques. Après les avoir utilisés « sur le terrain », nous ne repartirions pas sans eux.

 
 

Le support de chaine

29965_2789

Le support de chaîne est un outil tout con qu’on a trouvé sur internet. Ça ne pèse rien dans les sacoches, et ça coûte moins de 3€. Ce n’est pas indispensable. Mais pour avoir bien galéré lorsque j’ai cassé un maillon de chaîne en Norvège, je sais par expérience que ça facilite largement la vie lorsqu’il faut démonter puis remonter une chaine, que ce soit pour utiliser un dérive-chaine ou pour défaire et refaire un maillon rapide. Ça peut faire gagner du temps de réparation.

Surtout, ça permet de largement limiter le pétage de plomb à cause de cette P*T**N de chaine qui ne veut pas rester en place alors que ça fait 20mn que tu es en train de t’acharner dessus.

 

Le démonte cassette « de voyage »

Pour démonter les pignons arrière d’un vélo, il faut s’armer d’un démonte-cassette, d’un fouet à chaine et d’une clef à molette. C’est bien mignon, mais au bas mot, ça représente un bon kilo de plus à transporter, sans parler de la place que ça prend dans les sacoches.

 
20130620_145915-1024x768
 

Fred (Urban Cycle) nous a proposé de troquer ces trois lourds outils contre une petite rondelle de métal pesant seulement 13 grammes. En théorie, c’est l’idéal. Nous n’avons pas de doute sur le fait que ça fasse le boulot : nous l’avons vu fonctionner en magasin. Mais quand il a fallu mettre la théorie en pratique… c’était une autre paire de manche. Pas moyen de se souvenir exactement comment il fallait faire. Du coup, le peu de fois où nous avons sorti ce petit machin ridiculement petit et léger de notre trousse à outil, les gens restaient sceptiques. Si un tel outil existait, ils en auraient forcément entendu parler avant.

 
outil-demonte-cassette-shimano-8
 

Mais Matti & Kari, qui sont également deux cyclo-touristes aguerrit qui aiment voyager léger, se sont montré particulièrement intéressés par notre outil. Nous y avons passé le temps qu’il faut, mais à force de tout essayer, nous avons enfin réussi à mettre la théorie en pratique, sur les deux vélos !

Nous ne savons pas vraiment ce qui nous attend en Russie, donc c’est rassurant de savoir que maintenant, nous sommes en mesure de démonter notre roue arrière n’importe où avec les moyens à notre disposition !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *