Côté cuisine

Depuis mi-2015 et la publication d’un article dans carnet d’aventure, nous avons reçu plusieurs messages de la part de futurs voyageurs préparant un périple au long court. Ils voulaient quelques infos pratiques et un retour sur le matériel que nous avons dans nos sacoches. Tant qu’à faire, autant que ça serve à tout le monde !

Nous ne prétendons pas du tout avoir fait tous les bons choix. Chaque voyageur a ses petites habitudes, ses préférences… D’autant que le matériel évolue à une vitesse folle !! Mais nous allons simplement faire un petit tour d’horizon du matériel que nous transportons dans nos sacoches, en indiquant si c’était utile ou pas. Nous commençons cette visite guidée par « la cuisine ». Tout tient dans deux petites sacoches avant qui pèsent entre 4 et 5 kilos chacune selon la nourriture qu’on a en stock.

 

Thermos « Light & Compact »

Nous sommes partis avec un thermos censé maintenir un litre d’eau au chaud pendant 24 heures. Il pèse un certain poids et ça aurait pu passer dans la catégorie « superflu ». Mais sur le terrain, cet accessoire est rapidement devenu un de nos « indispensables ». Ça permet de réhydrater du café ou du thé, des flocons d’avoine, un paquet de noodles… Mais aussi de faire la vaisselle, ou même réchauffer l’eau pour se laver ! D’autant que l’eau bouillante, ça se trouve partout sans même sortir le réchaud. Bien souvent, il suffit de demander poliment.
Forcément, lorsqu’il fait -5°C, il est moins efficace. Mais dans des conditions « normales » (15-20°C), en le pré-chauffant avec une première fournée d’eau chaude et en le remplissant à ras-bord avec de l’eau vraiment bouillante, le café du réveil est quand même bien chaud, même s’il a été rempli le matin précédent.

Thermos 1L : 45€ (540g)

 


 

X-Mug & X-Bowl

Au niveau vaisselle, nous sommes partis avec deux bols et deux tasses pliables de la marque « Sea to Summit ». Les bols font la bonne taille et sont bien pratiques, que ce soit pour les céréales du matin, pour réchauffer des noodles ou manger ce qui nous tombe sous la main. Le fond du bol peut même servir à l’occasion de planche à découper.
Un des deux mugs est devenu inutilisable après à peine deux mois de voyage, certainement à cause d’un rangement un peu à l’arrache. Il faut dire que le contenu des sacoches est soumis à rude épreuve. Depuis, nous faisons attention à bien ranger tout ça et la deuxième est toujours en vie après un an et demi de bons et loyaux services. La tasse incluse avec le thermos fait parfaitement l’affaire pour remplacer le mug cassé.

– X-Bowl : 14€ (82g)
– X-Mug : 11€ (62g)

 


 

La « Spork »

Histoire de ne pas choisir entre fourchette (fork) ou cuillère (spoon), nous avons pris une « spork ». C’est une cuillère avec des dents de fourchette de la marque Esbit. C’est en titane, c’est du solide et ça ne pèse rien. A l’utilisation, c’est super pratique et plus agréable que le plastique.

Spork : 13€ (18g)

 

 

Réchaud à bois

Quitte à partir à l’aventure à vélo, nous avons décidé de nous affranchir complètement des hydrocarbures (gaz et pétrole). Nous sommes partis avec un réchaud à bois ! Après quelques recherches, nous avons choisi un petit modèle suisse, réputé comme pratique et efficace. C’est tout léger, d’autant plus que nous n’avons pas à stocker le carburant dans nos sacoches !
Nous n’avions jamais utilisé ce type de réchaud avant de partir. C’est plutôt efficace, et ça méritera bien un article à part entière !

F!re Profi 105 : 120€ (270g)

 


 

Réchaud à Alcool

Lorsque nous avons dit à Franck, de Rayon Rando, que notre réchaud à bois était notre unique moyen de cuisson, il a décidé de nous offrir ce petit réchaud à alcool. Juste au cas où. C’est sûr que c’est plus simple et rapide que de faire du petit bois et d’allumer un feu. D’autant que ce petit gadget peut se ranger à l’intérieur du réchaud à bois, donc il ne prend pas de place supplémentaire. Principal inconvénient : il faut transporter de l’alcool à brûler. Mais il suffit de 40ml pour faire bouillir un litre d’eau. Comme on ne s’en sert qu’en cas de grosse pluie ou de grosse flemme, une petite bouteille de 250ml suffit largement.
Merci à Rayon Rando pour ce petit cadeau bien pratique !

Réchaud à alcool : 9€ (85g)

 


 

Popotes

Pour faire la cuisine, nous voulions deux casseroles : une réservée à faire bouillir de l’eau, et l’autre pour faire cuire riz, pâte, etc. En bonus, une poêle est aussi bien pratique pour faire revenir des petits légumes ou cuire un oeuf au plat. Nous avons trouvé ce set en titane, composé de deux casseroles et deux couvercles qui peuvent aussi servir de poêle. L’avantage est que notre réchaud est suffisamment compact pour pouvoir se loger à l’intérieur de petite casserole. Sur le même principe que des matriochkas (poupées russes) : le réchaud à alcool se range dans le réchaud à bois, qui se range dans la petite casserole et son couvercle, elle-même rangée dans la grande casserole et son couvercle. Nous protégeons le tout avec un sac de rangement (Deuter, taille M) où nous pouvons aussi ranger une poignée qui permet d’éviter de se brûler en retirant la casserole du feu.

– Popotes : 113,55€ (360g)
– Sac de rangement : 10€ (85g)
– Poignée : 3,40€ (60g)

 


 

Cuvette pliable

Cette cuvette de 5 litres est l’autre élément indispensable de notre panoplie « cuisine ». Elle pourrait d’ailleurs être classée dans pas mal d’autres catégories. Bien sûr, on peut l’utiliser pour faire la vaisselle, mais aussi laver le linge, déceler le trou d’une chambre à air, puiser de l’eau à la rivière avant de la filtrer… ou même pour se faire une petite toilette quand on campe dans la pampa. Bref, c’est léger, ça prend peu de place et ça sert à plein de chose ! Indispensable, on vous dit !

Cuvette 5l Ortlieb : 22€ (200g)


 

Et le reste ?

Dans nos sacoches de « cuisine », nous avons aussi un classique couteau suisse (Romain) et une toute aussi classique Opinel (Emilie). Avant le départ, on nous a offert un petit sac « glacière », bien pratique en cas de grosses chaleurs pour y stocker fruits, légumes, et barres chocolatées ! Nous avons deux boîtes en plastique ou stocker un excédent de nourriture.

Aller, un dernier « truc » pour la route. Nous avons toujours quelques sacs « Zip Lock » avec nous. C’est solide, pratique et ça ne sert pas qu’à stocker de la nourriture pour se débarrasser des emballages volumineux. On s’en sert aussi pour y ranger nos passeports, le portefeuille, et les papiers importants. Même si toutes nos sacoches sont étanches, un accident est vite arrivé et en cas d’inondation, tout reste au sec !

  2 Commentaires

  1. Marie   •  

    et la passoire rétractable, elle est toujours là?

  2. Sophie   •  

    Trop forts……….!
    love mum

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *