16h30 : l’heure du goûter ?

A table !

Dès la partie flamande de la Belgique, nous avons expérimenté un phénomène étrange. 12 mars 2015. Il était environ 16 heures lorsque nous sommes arrivés chez nos hôtes. Pile pour le goûter, pour ainsi dire. Une femme adorable nous a accueilli avec un bon café et des crougniettes, avant de nous proposer une petite douche pour nous remettre de nos efforts. Vers 16h45, alors que nous étions frais et pimpants, son mari est arrivé du boulot. Vers 17h, ils nous ont demandé si nous avions faim. Le premier goûter était à peine digéré, mais on refuse rarement l’hospitalité : va pour un deuxième round.

C’est se mettant à table qu’on a compris que le dîner était servi. En fin d’après-midi, comme ça.

 


 

On a d’abord cru que c’était juste pour nous, parce qu’ils pensaient que nous avions une grosse dalle après une journée à pédaler. Mais les mois suivants ont confirmé cette habitude : Pays-Bas, Allemagne, Danemark, Suède, Norvège, Finlande, même combat. Le dîner est servi entre 16h30 et 17h dans la plupart des foyers qui nous ont hébergés.

Notre cas n’est peut-être pas représentatif, mais en France, je rentrais du boulot vers 19h. Le temps de se poser un peu et de préparer à manger, on se mettait rarement à table avant 20h. La première question qui nous vient, c’est : Comment font-ils pour être tous les jours à la maison à 17h ?

Nous en sommes à plus d’une cinquantaine d’hôtes différents depuis la Belgique. Et on peut dire que c’est loin d’être un cas isolé. Lorsqu’une personne répond favorablement à notre demande d’hébergement, une de nos premières questions est de savoir à quelle heure nous pouvons arriver, histoire de ne pas déranger et pourvoir adapter notre journée en fonction. La plupart du temps, ils sont rentrés du boulot vers 16h30. Une fois, nous avons eu une réponse intéressante :

« Demain, je vais terminer très tard, je ne serais pas à la maison avant 17h30. ».

Au-dessus d’une certaine latitude, les gens fonctionneraient tous différemment des français ?

 


 

Nous avons mené l’enquête

Rapidement, nous avons posé des questions à nos hôtes, pour en savoir plus sur ce rythme complètement différent de ce que nous connaissons. La première explication est simple : ils commencent leur journée de travail plus tôt. Bon. La deuxième, c’est que tout est décalé (il y a une logique dans tout ça). Pour caricaturer la journée type, ce serait : un petit déjeuner ultra-copieux vers 6h, une pause rapide vers 11h, qui se résume très souvent à un sandwich préparé le matin et avalé à la « va vite », et un dîner vers 17h. Oui, parce qu’après le petit casse-dalle de onze heures, il fait faim très tôt. Pour fignoler, parce qu’il ne faut pas déconner non plus, ils se font quasiment systématiquement une petite collation s’ils ont un petit creux dans la soirée.

Bien ou pas, on s’est rapidement fait à ce nouveau rythme. Ça permet de manger un bout dès la fin de notre journée de vélo, et d’avoir bien digéré avant d’aller nous coucher. Pour eux aussi, il y a pas mal d’avantages : ça permet d’avoir beaucoup de temps en soirée pour caser tout un tas d’activités après le boulot, sans que leur journée ressemblent pour autant à des emplois de ministres. Et pour ceux qui ont des enfants, pas de problème pour aller les chercher après l’école, et ils peuvent passer beaucoup de temps avec eux avant de les coucher. Bref, ils ne font pas comme nous, et c’est peut-être pas plus mal.

 


 

Petit déj’ Sucré-Salé

Ceci explique peut-être cela, ces pays au rythme décalé ont une autre particularité. Pour le petit déjeuner, il y a toujours les grands classiques comme en France : café, céréales, pain, beurre, confiote. Mais à tout ça s’ajoute toute une panoplie de produit salés : tomates ou concombre coupées en rondelles, tranches de jambon ou salami, fromage, œufs brouillés, sardines… Bien sûr, ils ne se font pas des festins tous les matins, et notre venue leur faisait sûrement mettre les petits plats dans les grands. Mais le salé a toujours une place de choix. Encore une fois, ces habitudes exotiques sont parfaites pour démarrer une bonne journée de vélo !

 

 

  4 Commentaires

  1. Technitoit   •  

    Ton article n’est pas comparable aux autres ! c’est super

  2. isabelle   •  

    coucou les petits,
    Quelle belle progression.
    nous avons reçu votre carte postale. super génial.
    pas d’abus sur les gâteaux Mimie. allons un peu de sérieux.
    Au plaisir de voir vos photos sur votre site.

    Plein de bisous de Bilou et de moi

  3. Erwan   •  

    Ne pas lire ce post si vous avez faim 🙂
    Il est 12H et je salive avec ces photos de bouffe

  4. marie   •  

    J’adhère pour le petit dej salé. En revanche, dur dur le matin… suis plutôt du soir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *