La dernière étape tadjik

Chez l’habitant Un passage éclair à l’hôpital ultra-moderne de Khorog nous a permis de savoir que nous avions de nouveaux amis, nommés parasites et amibes. Quelques cachetons de metronidazole plus tard, nous étions repartis sur la route, longeant la frontière afghane sur encore plus de 350km. Il nous restait encore quelques belles choses à voir. […]

Continuer la lecture…